MALADE DE SIDA SOUS ANTIRETROVIRAL NATUREL HIVALINE 2

Vous trouverez ci-dessous un exemple de traitement du VIH/SIDA sous l’antiretroviral naturel HIVALINE 2.

Madame X s’était présentée dans notre bureau de Douala il y a 9 mois parce qu’elle souffrait du VIH et qu’après 3 ans de prises des ARV sans interruption, son état de santé se détériorait de jour en jour au point où elle ne supportait plus son traitement. Elle nous avait déclaré verbalement que les résultats de son dernier contrôle étaient les suivants :

  • CD4                                                             180
  • CV                                                            236.000 copies/ml

Elle ne pouvait pas nous les présenter parce que ces résultats étaient gardés par son médecin traitant.

           Nous lui avions demandé de quitter les ARV afin de se soumettre à notre traitement sous HIVALINE 2. Après trois mois de prise de ce produit naturel, les résultats de contrôle étaient les suivants (voir Annexe I) :

  • CD4                                                               229
  • CV                                                             inférieure à 60, donc indétectable

Très contente, elle nous avait déclaré qu’elle se sentait à l’aise. Malheureusement n’ayant plus de l’argent pour payer ses produits, elle avait décidé d’arrêter ce traitement.

Nous lui avions dit que charge virale indétectable n’est pas synonyme de guérison et qu’il fallait qu’elle revienne pour le contrôle de cette Charge Virale à la fin du troisième mois d’interruption du traitement. Après donc trois mois sans traitement, le résultat du contrôle de la charge virale était le suivant :

      CV                                                            306.773 copies/ml (voir Annexe II).

Devant une telle augmentation de la charge virale, elle n’avait pas d’autre choix et avait repris le traitement sous HIVALINE 2 ; traitement qu’elle avait suivi sans arrêt pendant 4 mois. A la fin du quatrième mois, le contrôle de la charge virale donnait le résultat suivant : CV=20.302 copies/ml (voir Annexe III). Ainsi en quatre mois de prises sans arrêt, HIVALINE 2 avait fait diminuer la Charge Virale de 306.773 copies à 20.302 copies/ml.

HIVALINE 2 est bon. HIVALINE 2 n’a aucun effet secondaire.

            En général, la vitesse moyenne de diminution de la charge virale par nos produits naturels se situe entre 70.000 et 98.000 copies/ml et par  mois.

            Beaucoup de nos anciens malades traités entre 1993 et 2005 vivent encore et n’ont plus jamais développé cette maladie car, leur séronégativité après traitement était réelle.

            Aujourd’hui, SEPT-CAMEROUN SARL se propose d’étudier l’association HIVALINE 2 – ARV de pharmacie afin de voir si cette association pout réduire la durée du traitement pour une guérison parfaite. Pour cela, SEPT-CAMEROUN SARL aura besoin des ARV pharmaceutiques à distribuer gratuitement à une cinquantaine de malades qui prendront HIVALINE 2 en même temps.